Le Vendée Globe prend son départ sur le web et les médias sociaux

Published On 9 novembre 2012 | By Olivier | Actualité, Evénements

Voile Vendée Globe départ 2012Les navigateurs du Vendée Globe prendront le départ de la course demain à 13h02, depuis les Sables d’Olonnes. Cette course mythique en solitaire autour du monde suscite l’admiration du grand public, amateur de voile ou pas. Alors qu’ils étaient quasiment coupés du monde pour les premières éditions, les marins du Vendée peuvent désormais être en contact permanent (ou presque) avec la terre. Un bouleversement qui engendre des modifications dans la manière de communiquer. Et c’est le cas des organisateurs du Vendée Globe, qui s’appuient sur le web et les médias sociaux pour renforcer encore plus la notoriété et la visibilité de la compétition, de ses sponsors et de ses participants.

Le site internet (vendeeglobe.org), disponible en français, en anglais et en espagnol, est un véritable portail d’informations pour tous ceux souhaitant vivre la course. Les informations essentielles sur la course sont visibles au premier coup d’oeil : chrono, météo, classement, positions.

Chronomètre classement site Vendée Globe 2012

Plusieurs articles sont écris chaque jour, racontant la préparation de cette course. Chacun des navigateurs dispose d’une page dédiée où on peut retrouver les articles les concernant, ses vidéos, ses photos, ses audios, sa playlist Deezer, une présentation de son bateau.

Sur son site internet, le Vendée Globe propose également une application mobile, où l’on peut notamment suivre l’évolution de la course en direct sur une carte.

Application Smartphone Vendée Globe

La régate virtuelle fait également partie intégrante des éléments proposés sur le site du Vendée Globe. Même si on n’est sans doute pas encore au même niveau que le Fantasy Football aux USA, la voile est probablement le sport où l’aspect virtuel est le plus développé en France (déjà 100 000 joueurs pour le Vendée Globe 2012).

Au-delà du site internet, le Vendée Globe est aussi présent sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook (25 000 fans), le Vendée propose le contenu qu’il diffuse sur le site, mais aussi des éléments inédits, comme cette photo de Guillaume Canet et Virginie Efira, présents à l’occasion du tournage du film « En solitaire ». Avec 25 000 fans, le Vendée Globe dispose encore d’un potentiel important. Et on devrait avoir, durant la course, une belle croissance du nombre de fans (100 000 à l’arrivée du vainqueur ?)

Sur Twitter, le Vendée Globe bénéficie d’un page dédiée au hashtag #VG2012. Le compte Twitter @vendeeglobe est suivi par près de 6 000 personnes et propose, notamment, des live-tweets des conférences de presse des navigateurs. Même si la course est essentiellement française, je trouve dommage qu’il n’y ait pas de compte Twitter en anglais ou en espagnol, alors que le site est traduit dans ces deux langues. Plusieurs skippers sont présents sur Twitter, comme Alex Thomson, Sam Davies, Tanguy de Lamotte, Jean Le Cam ou Jean-Pierre Dick. Il sera intéressant de voir comment Twitter sera utilisé durant la course : tweets personnels, tweets de l’équipage à terre, etc.

Enfin, sur Dailymotion, le Vendée Globe proposent plusieurs types de vidéos : reportages, interviews, portraits, etc. Si l’audience de ces vidéos est assez variable, certaines d’entre elles fonctionnent plutôt bien, à l’image de cette vidéo de Samantha Davies (20 000 vues). Le départ sera également visible en live sur la chaîne Dailymotion.

Le dispositif du Vendée Globe est assez complet. On regrettera seulement l’absence d’un dispositif permettant de valoriser les photos (même si les problèmes de licence et de droits d’auteur ne facilite pas toujours les choses) : Instagram aurait pu servir de cadre à la valorisation de photos prises par les visiteurs du Village.

Pour des sports où la diffusion télé en direct n’est pas possible (et la course au large en fait indubitablement parti), les médias sociaux et le web constituent des moyens indispensables pour s’assurer une visibilité « complémentaire » à la visibilité médiatique traditionnelle (courtes vidéos dans les JT, sauf en cas d’avarie, interviews radios, etc.) pendant les périodes creuses. Ceux qui sortiront du lot seront ceux qui sauront maintenir une authenticité et une proximité avec le public.

Illustration : Eric Sahib

Like this Article? Share it!

About The Author

Olivier est le créateur de Social Sport. Il est passionné de sport et voit dans les médias sociaux une source de développement pour les organisations sportives, aussi bien les clubs, que les athlètes, les fédérations ou les sponsors.

7 Responses to Le Vendée Globe prend son départ sur le web et les médias sociaux

  1. Pingback: Le Vendée Globe prend son départ sur le web et les médias sociaux | Vendée Globe | Scoop.it

  2. @th_svr says:

    Le dispositif Social Media du @VendeeGlobe http://t.co/o1qOJFqJ via @SocialSport #SoMe #VG2012 cc @lessables

  3. @Valvert says:

    Le @VendeeGlobe prend son départ sur le web et les médias sociaux http://t.co/McLnDU7m #VG2012 #digisport #smsports (via @SocialSport)

  4. Matthieu Dixte says:

    et la ville qui passe à la trappe malgré les photos exclusives du tournage ou le live tweet 😉

  5. @EsoTourisme says:

    Le Vendée Globe prend son départ sur le web et les médias sociaux http://t.co/0LoBRNnx

  6. Concernant l’utilisation de Twitter durant la course, à suivre ici : http://monsieurjojo.net 😉

  7. Pingback: Vendée Globe et Réseaux Sociaux : retours d’expérience #vendeers | Grégoire Bessagnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *