Liverpool veut toucher le monde entier sur Twitter

Published On 14 janvier 2013 | By Olivier | Actualité, Clubs

Kop LiverpoolLe club de football de Liverpool a été l’un des premiers en Angleterre à se lancer sur Twitter. C’était en 2009, comme l’indique le site internet du club. Avec 1,4 million d’abonnés, le club de la Mersey est même le 7ème le plus suivi au monde (le 3ème en Angleterre).

Les dirigeants des Reds ont choisi de se rapprocher encore plus de leurs fans. Depuis le mois de novembre, 9 comptes ont été créés couvrant 75 pays. Certains comptes concernent un pays (Thailand, Indonesie, Inde), d’autres, une langue (français, arabe, espagnol).

Paul Rogers, responsable du développement numérique international du Liverpool FC, explique l’objectif de ces comptes Twitter étrangers : « Nous nous sommes fixé le challenge de faire de 2013 l’année où nous rapprocherons le clubs de ses fans dans le monde entier »

Ces comptes Twitter ne sont qu’une première étape dans un projet beaucoup plus large : « Cette nouvelle initiative, communiquer quotidiennement avec encore plus de fans, ne sera pas simplement limitée à Twitter. Un nouveau programme d’activités internationales est développé pour interagir avec nos supporters partout dans le monde. Et, même si nous n’en sommes qu’à la première d’un plan de trois étapes, les retours des fans sont incroyablement positifs. »

Quelques chiffres :

  • Les comptes Twitter comptent déjà entre 1 800 et 25 000 abonnés
  • Sur Tencent (réseau social chinois), Liverpool compte 270 000 abonnés en un mois, en plus des plus de 400 000 fans suivant le club sur Sina Weibo, l’équivalent de Twitter en Chine

Paul Rogers indique que « D’autres projets internationaux sont déjà en développement pour un lancement courant 2013, avec, notamment, le lancement de sites internet en langues étrangères. »

Malgré un succès très important sur les médias sociaux (1,4 millions d’abonnés Twitter, 11 millions de fans sur Facebook, 100 000 abonnés sur YouTube), le club de Liverpool cherche à se rapprocher de ses fans à travers le monde. A l’image de ce qu’a pu faire, par exemple, le Barça (avec son compte Twitter et son site en français). Une attention qui ne peut que renforcer les liens entre le club et ses fans étrangers.

Si les clubs français n’ont pas forcément vocation à parler à la terre entière, certains ont déjà commencé à s’adresser à des niches spécifiques (en plus de l’anglais) : l’arabe pour le PSG et le chinois pour l’OL. Et la leçon qu’ils peuvent tirer de cette expérience de Liverpool est que la moindre attention à l’égard des fans renforce le lien que ceux-ci ont avec le club. A méditer.

Illustration : Sanjiva

Like this Article? Share it!

About The Author

Olivier est le créateur de Social Sport. Il est passionné de sport et voit dans les médias sociaux une source de développement pour les organisations sportives, aussi bien les clubs, que les athlètes, les fédérations ou les sponsors.